EPISODE 9 : LA BISE A DENISE !

Un joli Noël pluvieux !

Pour notre dernière nuit sur l’île Sud à Picton, le temps n’est pas à la fête. Il fait gris et froid et nous avons vraiment envie de nous poser à Wellington pour Noël.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ami Picton, nous en avons pris une quinzaine de photos de ce type…Si ça t’intéresse !

A Picton, nous ferons un petit tour de cette petite station balnéaire d’où partent les ferry qui rallient l’île Nord.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une dernière nuit dans un ancien hôpital en cours de transformation en auberge de jeunesse et nous voilà en route pour prendre le ferry. Nous profitons d’une bonne partie du trajet pour admirer une dernière fois les beautés de cette île Sud.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous n’avons pas vraiment visité la région de Malborough… Sans doute pour une prochaine…

Place désormais aux toasts et au bon vin pour fêter Noël comme il se doit. Je ne vais pas trop m’éterniser sur cette semaine de Noël assez pluvieuse. Nous l’avons passée devant la télé à regarder des films et à profiter de notre petit appartement que nous avions loué pour tenter de créer une ambiance de Noël. Que ce fût agréable de reprendre quelques habitudes de sédentaire pendant quelques jours.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Joyeux Noël !
DSC_8274
On en profitera pour retourner dans le restaurant préféré d’Elise à Wellington. Celui où elle allait déjà lors de son premier voyage en Nouvelle-Zélande il y A  DÉJÀ PLUS DE QUINZE ANS !!!

Au boulot !

Après ce Noël bien plus reposant qu’à l’habitude, il est temps pour nous de nous plonger dans une nouvelle activité de notre Tour du monde : le bénévolat. Il y a quelques semaines de ça, Elise nous avait dégoté, grâce à la plate-forme Help X, un bénévolat chez une dénommée Denise vivant dans la région de Palmerston North, au Nord de Wellington. Si notre Tour du Monde était un film, Denise serait sans doute l’un des personnages principaux… C’est dire…

Le principe de ce bénévolat est simple ; en échange d’un travail, notre hôte est censé nous offrir la gîte et à manger. L’objectif de ce type de bénévolat est plus un échange de bons procédés plutôt qu’une relation employeur – employé. Le but n’est en aucun cas de prendre le travail d’un local.

En quittant Wellington pour Palmerston North, là où nous attend Denise à la gare, nous avons un peu le tract. Quand on arrive chez un inconnu pour faire un bénévolat, il y a toujours une petite crainte. Le feeling va-t-il passer ? Allons-nous être bien reçus ? Allons-nous être à la hauteur ? Allons-nous nous plaire ? Allons-nous nous ennuyer ? Mais lorsque tous les ingrédients sont présents, un nouveau problème voit le jour au bout de quelques jours seulement… Allons nous réussir à partir ? Et il le faudra bien…

DSC_8286

Denise habite à Tangimoana. Un petit village qui profite des embruns de la mer de Tasman et de ses kilomètres de plage de sable quasiment désertiques. Un des attraits de ces plages est le bois flotté, qui s’échoue par tonnes. Les habitants viennent faire des réserves pour leur cheminée et les longues soirées d’hiver.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Pour ceux qui aiment le bois flotté #leparadisdewiwi

Pendant une dizaine de jours, nous allons nous sentir comme des coqs en pâte chez notre hôte. Car il faut bien l’avouer, Denise sait recevoir avec Jack et Flatte, ses deux chiens et Guizmo, le chat.

DSC_8330~2
On s’est sentis très vite chez nous grâce à la gentillesse de la maîtresse de maison…

Elle n’est pas à sa première réception. Bien qu’habitant le bout du monde, elle aime recevoir des bénévoles de tous pays. Denise voyage de la sorte. Elle est très intéressée par l’autre et elle aime échanger son savoir. Autant dire que même avec mon Anglais balbutiant, je ne me suis jamais ennuyé chez Denise. D’ailleurs en y repensant, j’ai même l’impression de la connaître depuis toujours. Elle a cette faculté à repousser les barrières de la langue, comme si elle avait l’habitude de comprendre le plus mauvais anglais parlé dans le monde : celui que l’on apprend dans les écoles françaises.

DSC_8295~3
Bien que restant à Tangimoana quasiment toute la journée, les surprises continuaient ! Ici, l’autruche du voisin !

Denise travaille a mi-temps dans une entreprise agricole et l’autre moitié elle s’occupe de son petit troupeau de vaches et de chèvres. Les jours où elle va travailler, elle nous fera une petite liste de tâches pour occuper nos journées : retourner le jardin et les plate-bandes, nettoyer sa maison au karcher, creuser un trou pour améliorer le fonctionnement de sa fosse-septique, ramasser les sapinettes pour anticiper l’hiver et tout un tas de petites tâches du quotidien.

DSC_8300~3
Sans oublier me trimbaler dans la carriole du « mule » tous les matins… Sauf le matin où la carriole s’est détachée et que je suis resté à quai…

Les jours où Denise est à la ferme, nous passerons pas mal de temps à réparer ou créer de nouvelles clôtures. Au cours de ce séjour, nous allons devenir des professionnels. Et Denise ne plaisante pas avec les questions de parallélismes entre chaque poteau et chaque fils de fer. A la campagne, il est important que le voisin sache que l’on sait bien travailler. Cette vie de « Charles Ingalls » à mi-temps me va très bien, elle me fait un bien fou. De plus, Denise se prête au jeu de la petite pause café de 10h00, accompagnée de notre carré de chocolat, que nous avons instituée avec Elise dès le premier jour.

DSC_8332~3
La patronne !

Une fois cette légère journée de travail passée, je ne sais pas pourquoi mais nous n’avions jamais le temps de rien faire. On devait discuter avec Denise de tout et de rien, mais que cela fût ressourçant.

 

Deux soirs, nous invitons Denise à manger l’indémodable « Fish and Chips » sur la plage de Tangimoana.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Cheese !!!!

Une bonne occasion pour Jack et Flatte de se dégourdir les pattes sur ces étendues de sable interminables.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Voilà que je me passionne pour les chiens maintenant…

Denise a hérité d’une partie de la ferme de ses parents. Sa sœur, elle vit non loin de là et s’occupe d’une autre partie de l’héritage. Ce fonctionnement me rappelle un peu celui de ma famille et bien qu’étant à plus de 20 000 km de chez moi, je ne me suis jamais senti aussi près…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Avec Jack comme fidèle équipier…

C’est chez Denise que nous fêtons le jour de l’An. Pas de feux d’artifice, pas de grandes effusions de joie mais nous passerons une sympathique soirée à concocter à Denise le repas le plus normand qui soit avec notamment des escalopes à la Normande.

DSC_8317
Mmmm, des escalopes à la Normande ! Que ça fait du bien de retrouver quelques repères…

A Tangimoana, dès qu’ils en ont le temps, les riverains aiment rouler en buggy ou autres motos des sables sur les plages. Pour tout vous dire, le dimanche, la plage devient une véritable autoroute qui n’est pas sans m’agacer quelque peu.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le dimanche, la plage devient une véritable autoroute…

Une autre activité des riverains, venir ramasser du bois flotté qui s’échoue par tonne sur ce rivage si peu humanisé. Moi j’en profiterai en allant me dégourdir les jambes, même si le vent sur ces si longues plages de sable peu devenir un vrai handicap pour les yeux…

Un soir Denise nous invite à une compétition de stock car à Palmerston North. Pas un touriste à l’horizon, nous sommes entre kiwis pour cette soirée très musclée à regarder ces courses qui doivent laisser pas mal de boulot au carrossier. Denise nous présente même un de ces amis qui va participer à la course.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La photo improbable…

C’est comme cela que j’aurai le droit de monter à bord d’un de ces engins qui me rappelle ma jeunesse où mon grand-père m’avait concocté un karting maison.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A voir les voitures se crasher toute la soirée, il faut  être un peu chevronné pour participer à ces courses…

Déjà l’heure de partir…

Le dernier week-end avant de partir, telle une cerise sur le gâteau, ou plutôt un kiwi sur le gâteau, Denise et sa famille ont organisé un repas typique afin de nous enchanter jusqu’au dernier moment.

DSC_8378
Thank you for everything !

Au menu entre autre, une pavlova aux kiwis en dessert, le gâteau national ! Nous terminerons la soirée par jouer au pickchonari. Et moi qui n’est pas un fan des jeux de société, je me rappellerai longtemps de cette soirée où je ne me suis jamais senti autant intégré dans un autre pays que le mien…

DSC_8376 (2)
La pavlova aux kiwis, le dessert national !

Le dimanche veille de notre départ, nous irons boire le café chez son ami près de Palmerston North. Denise ne voulant pas nous laisser une minute d’ennui dans notre planning, nous grimpons sur les hauteurs de Palmerston North, de là nous avons une formidable vue sur une forêt d’éoliennes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cela fait 10 jours que nous vivons chez Denise et nous nous sommes créés tellement de repères. Cela m’a fait tellement du bien d’aller boire un café chez untel, de parler de la pluie et du beau temps chez un autre. Mais, il faut se résoudre à partir…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A une prochaine j’espère…

En ce lundi 07 janvier, jour de départ, la pluie a fait son apparition, comme un signe… Moi qui n’a jamais eu une grande passion pour les chiens, nous allons voir une dernière fois, le cœur serré, Jack et Flatte qui semblent comprendre le dénouement de la journée… Denise nous dépose au même endroit où elle était venue nous chercher, à la gare de Palmerston North. Et n’étant pas une grande adepte des adieux, elle repart assez rapidement. Tant mieux…

Ce premier bénévolat fut une grande réussite, vous l’avez compris et cette rencontre fut une véritable chance… Si un jour nous devons remettre les pieds en Nouvelle-Zélande, Tangimoana sera notre première escale à coup sûr. Thank You Denise ! See you soon !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
I love Tangimoana !

FD

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s