EPISODE 2 : DEUX JOURS QUASIMENT SEULS SUR LA GRANDE MURAILLE !!

Visiter la région de Pékin passe obligatoirement par un passage sur la Grande Muraille. Sa longueur varie selon les sources. Selon un rapport de 1990, la longueur totale des murs serait de 6 259,6 km².

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Premières vues sur la Grande Muraille !

De Pékin, il est possible de visiter plusieurs tronçons, plus ou moins rénovés, avec plus ou moins d’authenticité. Bien entendu, les tronçons les plus proches de Pékin sont accaparés des groupes de touristes accompagnés de leur guide respectif, muni de leur fichu micro… Certaines photos sur internet montrant une Grande Muraille semblant vaciller sous le poids des visiteur (c’est une image, elle en a vu d’autre), nous a un peu apeuré. Du coup, on a tablé sur le tronçon de Jinshanling. Conseillé par de nombreux blogueurs et routards, nous partons pour ce tronçon qui se veut relativement accessible et plus authentique.

Après avoir traversé Pékin en métro à l’heure de pointe de bon matin (cela nous a rappelé qu’il y a des gens qui travaillent…), nous prenons un bus à la gare. 1h30 plus tard le bus nous dépose sur une aire d’autoroute à 5 kilomètres de notre destination finale. Finissant à pied après s’être débarrassés des taxis qui pensaient que nous étions des proies faciles, nous arrivons, un peu à plat avec la chaleur, au village de Jinshanling au pied de la Grande Muraille. A notre grande surprise, le village semble avoir été fraichement détruit et remplacé par un village flambant neuf aux airs de parc d’attraction (un grand classique dans les lieux touristiques chinois, on s’en apercevra plus tard).

Partis de Pékin sans réserver de chambre, on part à la recherche d’un hôtel, avant de pouvoir profiter de la Grande Muraille que nous apercevons déjà sur les hauteurs du « village ». Je rentre dans le premier bâtiment qui me semble être hôtel. Pas grand monde, mais je retiens un bruit bizarre dans la pièce d’à côté. Une attablée de Chinois étaient en train de manger leur plat de nouilles. Et ça, ça fait du bruit ! Très rapidement, la gérante nous trouve une belle chambre avec vue sur la Grande Muraille chez sa voisine. En négociant un peu, nous retombons sur nos pattes au niveau budget…

Il est temps pour nous de profiter de la Grande Muraille. Il fait très chaud, nous choisissons de prendre un téléphérique pour y accéder. Nous y sommes, le spectacle est au rendez-vous, la Grande Muraille serpente dans les montagnes jusqu’à l’horizon. Nous commençons nous petite randonnée. Le trajet est escarpé, des marches encore des marches, des tourelles, plus ou moins restaurées (avec parfois une perte d’authenticité un peu flagrante malheureusement). Nous prenons notre temps pour prendre des photos – en fait nous nous arrêtons tous les cinq minutes – mais de toute façon on était venus pour cela. Nous rencontrons quelques touristes dans l’après-midi et nous avons l’impression a deux nombreuses reprises d’être seuls… et ça ça valait bien le coup de s’éloigner de Pékin.

Le soir, pas grand-chose à se mettre sous la dent. Notre « parc d’attraction » est en cours de construction et si nous avons eu la chance d’être seuls sur la Grande Muraille, nous nous sentirons assez seuls le soir au village. Ce n’est pas grave, la Grande Muraille nous a bien fatigués.

Le lendemain, avant de reprendre le bus sur notre aire de d’autoroute, nous prenons un nouveau tronçon de la muraille pour s’en rapprocher. Pensant que nous verrions quasiment la même chose que la veille, nous sommes heureux de profiter sous un grand soleil et un petit air frais, d’un tronçon beaucoup plus vallonné et bien plus sportif. Etant partis de bonne heure, nous sommes seuls avec les femmes de ménage. Car oui, sur la Grande Muraille, un agent d’entretien est posté dans chaque tourelle et astique son secteur, telle une salle de bain… Les paysages sont magnifiques sous le soleil et à chaque nouvelle tourelle, les perspectives sont différentes.

Nous regagnons notre aire d’autoroute, juste avant un gros orage. Cela s’appelle être chanceux… Nous dormons une dernière nuit à Pékin pour un départ vers Chengdu le lendemain.

FD

Un commentaire sur « EPISODE 2 : DEUX JOURS QUASIMENT SEULS SUR LA GRANDE MURAILLE !! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s