EPISODE 1 : UN PREMIER TOUR A KUALA LUMPUR !

Du 26 au 30 juillet 2018.

En provenance de HCMV, nous atterrissons sans encombre à l’aéroport de KL. C’est le petit nom de Kuala Lumpur.

DSC_1566~2
Bon sans encombre, mais avec un peu de fatigue dans les valises…

Pour être très honnêtes, hormis par deux de nos amis qui y étaient allés il y a quelques années, nous avions rarement entendu parler de la Malaisie. Et même si on avait commencé à lire les guides (enfin François surtout), on n’avait pas compris dans quel genre de pays on allait débarquer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Bienvenue en Malaisie !

Du coup, lorsque le bus qui doit nous amener en centre ville, commence à rouler sur des routes impeccables en traversant des zones pavillonnaires à l’anglaise et des avenues bordées de buildings, on est un peu surpris.

Déposés à la station KL central par le shuttle de l’aéroport, on prend le métro pour nous rendre dans le quartier chinois de la ville. Tout est moderne et calme. On se sentirait presque un peu perdus pour le coup.

DSC_1699
Le style colonial nous plaît rapidement !

Notre quartier, chinois, est plus animé, il y a plein de restaurants, chinois évidemment. D’emblée, on se sent bien dans notre auberge de jeunesse installée dans un bâtiment de style colonial et ouvert sur la ville. De notre chambre on entend le quartier vivre et on voit même une des nombreuses tours de la ville s’illuminer la nuit.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ah oui, nous sommes dans le quartier chinois mais au pied d’un temple hindou… Voilà pourquoi on a tant adoré cette ville finalement….

On entend et on voit aussi les rats qui semblent avoir réservé dans le même hôtel que nous, mais ça ne nous dérange pas tant que ça (on est pour les cohabitations pacifiques et à distance). Il faut dire que l’on s’y sent bien dans cette ville !

On sait qu’on reviendra d’ici deux semaines à KL avec les amis qui viennent nous voir. On prend donc le temps de s’imprégner de l’ambiance de la ville. Ici, on ressent l’influence des Anglais sur l’architecture et sur la conduite qui se fait à gauche. On constate aussi que plusieurs communautés se côtoient, les Indiens, les Chinois et les Malais. Les quartiers indiens et chinois de la ville sont clairement délimités. D’une rue à l’autre, on peut changer d’ambiance, c’est assez drôle. Même si les temples des uns se situent parfois dans le quartier des autres.

Le passage entre la partie historique de la ville, avec ses petits immeubles de style colonial, et le quartier des buildings est surprenant. Là encore, on change d’univers d’une rue à l’autre.

DSC09903 (2)
Attention, il y a un building pas comme les autres dans cette photo…

En parlant du quartier des buildings, Kuala Lumpur est connue pour ses tours Pétronas. On n’a donc pas pu résister à la tentation d’aller les apercevoir. Trônant au milieu de dizaines autres gratte-ciels, elles nous séduisent d’emblée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A leur pied a été construit un énorme centre commercial dans lequel on ne trouve que des boutiques de luxe.

DSC_1570~3 (2)
Voilà, le petit selfie de touristes…

Les touristes du monde se côtoient au pied des tours. On croise notamment de nombreuses touristes du Golfe voilées intégralement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les femmes voilées intégralement côtoient quelques européennes en mini jupe…

Dans les rues aux alentours, de belles voitures déposent des touristes ébahis.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les Tours Pétronas attirent tout le monde du luxe et de l’apparence !

Quel contraste avec le Vietnam que nous venons de quitter !

Après être passés d’une ambiance historique à une bulle futuriste, nous avons encore changé d’ambiance puisqu’au cœur de la ville, se trouve une petite jungle. Qui dit jungle dit animaux inhabituels. Un panneau nous met en garde ; attention il y a des serpents ! On chemine prudemment dans les chemins en bois aménagés. Point de serpent mais des singes surexcités qui auraient bien aimé qu’on leurs apporte un petit encas. Ce ne sont pas eux qui nous ont fait fuir au bout d’une demi heure de marche mais des moustiques qui se sont lâchement acharnés sur François. La jungle1 – Elise et François 0.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une petite jungle en centre-ville ! C’est déjà pas mal pour les grands aventuriers que nous sommes…

Au niveau nourriture, on a trouvé un seul restaurant malais (grâce au lonely) pour des dizaines de restaurants indiens et chinois. On a vite découvert et apprécié la nourriture indienne qui avait également la grande qualité de nous éviter de remanger chinois. Et oui, on n’a pas tourné la page…

DSC_1568
C’est le début d’un grand gavage de « nans »

L’un de nos restaurants préférés se situe dans une grande rue piétonne de la ville. Une sorte de grande cantine où s’affèrent les nombreux serveurs indiens. Les nans aux fromages sont un régal.

DSC_1578~2
Ah oui, on poursuit notre cure de noix de coco aussi !

Dans les rues de KL, on trouve de nombreux stands de jus de fruits/légumes pour 5 ringgits (un euro quoi !). Vous choisissez 3 fruits ou légumes, une fois passés à l’extracteur de jus, il n’y a plus qu’à déguster…

DSC_1579
C’est quoi ces têtes…

J’imagine que pour tous les heureux détenteurs d’extracteur à jus c’est banal ; mais pour nous, ça a été une découverte. Et c’est décidé, un jour nous aurons notre extracteur de jus. Et oui les voyages ça aide à prendre de grandes décisions dans la vie.

Notre premier contact avec Kuala nous a donc vraiment plu. Il faut dire que les gens ici sont très accueillants. Voir les différentes communautés cohabiter nous a fasciné.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Sur la grande place de l’Indépendance, l’édifice Sultan Abdul Samad

Déambuler dans les rues à la fois bouillonnantes et paisibles et entendre l’appel à la prière rythmer les journées nous a enchanté. Tout ça a été un vrai bonheur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
L’appel à la prière donne encore un peu plus de charme à cette jolie ville ! Un coup de cœur pointe son nez…

Le coût de la vie étant très raisonnable pour un pays avec ce niveau de développement, on a pu en profiter ce qui est très agréable.

Les quatre jours sont passés bien trop vite à notre goût, mais nous sommes partis sachant que nous reviendrons bientôt.

Vivement le deuxième tour à Kuala Lumpur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
François a dû prendre 200 photos… Et ce n’est que le début…

EBM

Un commentaire sur « EPISODE 1 : UN PREMIER TOUR A KUALA LUMPUR ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s